MOUSCRON

Belgique

Mouscron (en néerlandais Moeskroen, en picard Moucron) est une ville francophone à facilités de Belgique située en Région Wallonne, chef-lieu d'arrondissement dans la province de Hainaut. Mouscron fait également partie du Hainaut Occidental, mais aussi de la région culturelle de la Flandre romane.

Le symbole de la ville est le Hurlu, personnage qui écumait les campagnes de la région lors des guerres de religion et vivait de vols et exactions en tous genres. La Fête des Hurlus ou fête de la ville est célébrée chaque année lors du premier week-end d'octobre. La ville a connu un essor important au XIXe siècle et surtout au début du XXe siècle avec le développement de l'industrie textile dans le nord de la France. Ses habitants s'appellent les Mouscronnois.

Avec Lille et les villes de l'ancien bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, elle intègre aussi un ensemble métropolitain de près de 3,8 millions d'habitants, appelé « aire métropolitaine de Lille ».

La ville est divisée en sept quartiers, le Centre, la Gare, le Mont-à-Leux, le Tuquet, le Risquons-Tout, le Nouveau-Monde et la Coquinie.

Géographie locale

Mouscron est situé à 110 kilomètres à l'ouest de Bruxelles, à l'ouest de la province de Hainaut depuis le 1er septembre 1963, à la frontière entre la Belgique et la France. Avant cette date, elle faisait partie de la province de Flandre-Occidentale. Le territoire de la commune touche à la fois la frontière française, Neuville-en-Ferrain, Tourcoing et Wattrelos et la frontière linguistique, Aalbeke et Rekkem (qui la sépare de la Région flamande). Elle connaît cependant toujours un régime de facilités linguistiques pour les néerlandophones. Les villes françaises de Roubaix et Lille se trouvent respectivement à 9 et 23 km de Mouscron, les villes néerlandophones de Menin et Courtrai à 12 et 15 km, et la ville francophone de Tournai à 27 km. Depuis 1976, année de la fusion des communes en Belgique, la commune de Mouscron ou « Grand Mouscron » regroupe les localités de Dottignies, Luingne, Herseaux et Mouscron.

Lutte environnementale engagée

Un aspect original de l'environnement mouscronnois est un jardin de 1 800 m2 planté (à partir des années 1970 avec un objectif d’éducation populaire, qui a évolué vers un principe de potager urbain et presque d'agrosylviculture urbaine de « forêt comestible ») de 2 000 variétés d’arbres et plantes comestibles (néflier du Japon, figuiers, pommiers, pêchers et nashis...), de buissons et plantes grimpantes produisant aussi des fruits comestibles (mûriers, groseilliers...) et herbacées comestibles (ail des ours)... Ce jardin a fait l'objet d'un documentaire intitulé « La Jungle étroite ».  Le jardin peut être visité et les propriétaires donnent des cours de jardinage (mis en ligne sur YouTube), avec un accès pour les adhérents à une « grainothèque » de plus de 6 500 variétés, parfois rares. De son côté la ville de Mouscron a offert des poules aux habitants le souhaitant pour les aider à réduire leur production de déchets alimentaires et de cuisine, et initier une certaine dynamique d'économie circulaire.